Champignons lignivores

CHAMPIGNONS LIGNIVORES

Les champignons lignivores font partie intégrante de l'écosystème des forêts et participent au recyclage des bois morts.
Leur action de dégradation est appelée "pourriture". Elle peut avoir différents aspects (cubique, fibreuse, molle).

Il suffit que les spores du champignon, tombent sur du bois humide pour que le processus de dégradation commence.
Les spores commencent par une germination et produisent des filaments mycéliens ou hyphes, afin de s'insérer dans le plan ligneux du résineux ou du feuillus pour en dissoudre les constituants organiques et s'en nourrir (cellulose, hémicellulose, lignine).

La dégradation est plus ou moins rapide en fonction de l'espèce de champignon lignivore (le mérule étant le plus virulent), du taux d'humidité (22 à 60 % suivant l'espèce), de la température (18° à 35°C en fonction du champignon) et de l'atmosphère (pièce non-ventilée, endroit confiné, oxygénation...).
Une fois les conditions requises à son développement, un minimum de luminosité suffit pour la fructification (apparition du carpohore)qui est l'action de reproduction de l'espèce, en produisant des spores par milliards.

On peut rencontrer une trentaine de champignons basidiomycètes lignivores dans l'habitat.

En France les principaux sont les MERULES (Serpula lacrymans, Serpula himantioides, leucogyrophana pinastri, leucogyrophana pulverulenta, leucogyraphana mollusca) dont les effets rapides de destruction par la pourriture cubique ne sont plus à démontrer.

D'autres champignons de fréquence relativement élevée dont les effets dévastateurs ne sont pas à négliger sont : Donkioporia expansa (pourriture fibreuse), Coniophora marmorata et puteana (pourriture cubique), Antrodia xantha (pourriture cubique).
Les Coprinus et pézizes (pourriture fibreuse) champignons dits de "plafonnage" ne sont que de faibles agents destructeurs du bois, mais sont relativement fréquents.
Les dégâts observés sur les bois d'oeuvre en extérieur sont occasionnés dans la plus par des cas par le Lenzites separia (pourriture cubique).
La mérule et les autres champignons sont omniprésents autour de nous, dans l'air, sur nos vêtements, par leurs spores. L'eau seule déclenchera leur germination puis leur développement.

Les mesures préventives pour se prémunir de l'apparition des champignons lignivores sont en tout premier lieu, l'élimination des risques accidentels d'humidification, la ventilation des pièces en assurant une bonne aération. Eviter radicalement tout contact direct entre le bois et le sol humide. Enfin n'utiliser que des bois secs, sains et appropriés pour votre habitat.

REGLES D'HYGIENE DU BÂTIMENT :

- Assurer un entretien régulier de votre habitation en maintenant libre les orifices d'aération (soupirail de la cave, aérateur de charpente...)

- Contrôler l'état des gouttières (eaux de pluie stagnantes, pas de bouchon, de fuites...)

- Vérifier les écoulements des eaux vannes (fuites sur canalisation...)

- Contrôler l'état de la toiture (tuile cassée, noquet de cheminée percé, présence de mousse, lierre, vigne vierge...)

- Vérifier les tuyaux d'arrivée d'eau (astuce fermer l'ensemble de vos robinets d'eau et contrôler le compteur d'eau si il y a un débit)

- Contrôler les tuyaux et robinets des radiateurs du système de chauffage (la présence d'hydrocarbonate de cuivre "ver-de-gris" indique une anomalie...)

- Aération régulière des pièces à vivre, voir l'installation d'une V M C dans les endroits humides (W C, cuisine, salle d'eau...)

- Assèchement rapide en cas de dégât des eaux sur les planchers bois, voir l'application d'un traitement fongicide préventif.

- Eviter de recouvrir les parquets avec des revêtements de sol, moquettes, linoléum, dans les pièces humides (cuisine, WC, salle d'eau...) créant les conditions favorables au développement des champignons lignivores.

En cas de doute, n'hésitez pas à faire une expertise parasitaire pour pérenniser votre patrimoine

En présence de tout champignon lignivore, faisons d'abord appel à un expert pour l'identification et les conseils nécessaires. Et s'il y a lieu, pour la mise en oeuvre d'un traitement par une société spécialisée. Tout retard risque d'être dommageable pour la construction concernée.

La "RAPIDITE D'ACTION S'IMPOSE".

Attention à ne pas sous-estimer les champignons lignivores. Déjà aux temps bibliques, la mérule fait des ravages, lire le livre du lévitique, chap. 14, verset 33 à 48, où il est prescrit les règles de purification des habitations atteintes par "la lèpre des maisons".

Dégradation d'un encastrement de panne sablière par Donkioporia expansaConiophora puteanaDéveloppement de la mérule sur bouchon de liège.... dommage pour la cuvéePourriture molle de Syrrotes de mérule Serpula lacrymansLenzite sur portail boisPézizesDonkioporia expansa Fructification de mérulePourriture cubique de la mérule

Spores de Serpula lacrymans (mérule) dans toile d'araignée

Spores de Serpula lacrymans (mérule) dans toile d'araignée

.

Spores de Serpula lacrymans dans gouttes d'eau

Spores de Serpula lacrymans dans gouttes d'eau

.

Développement de champignon lignivore

Développement de champignon lignivore

Infestation du Donkioporia expansa sur plancher bois recouvert d'un parquet bois, lui-même recouvert d'un linoléum qui est souvent humidifié lors du lavage des sols.

Développement mycélien d'une spore de mérule

Développement mycélien d'une spore de mérule

Zone humide située derrière un meuble sous-évier, les conditions idéales pour son développement: humidité, température, confinement et bien sûr la cellulose du meuble.

Fructification de mérule sur carton

Fructification de mérule sur carton

Les champignons lignivores ne se développent pas uniquement sur le bois, ils choisissent comme support tout ce qui comporte de la cellulose pour se nourrir. On peut donc les trouver sur les plaques de plâtre cartonnées, sur le carton, les vêtements, l'alimentation, le papier...etc.
Leur point faible "L'HUMIDITE" du support, si le taux est < 20 % les champignons lignivores périclitent. SAUF !! que les spores attendent la prochaine humidification et que d'autres comme les mérules "Européennes" (Serpula himantioides, Serpula lacrymans, Leucogyrophana pinastri, leucogyrophana pulverulenta) migrent en développant des syrrotes (du grec syrrein = converger) à raison de 2 à 10 cm/semaine pour rechercher l'humidité nécessaire.

Hyménium de mérule

Hyménium de mérule

L'hyménium à maturité, dissémine par projection par la baside dans l'air environnant, des milliards de spores de couleur brun rouille, appelée sporée. Les spores sont par la suite disséminées dans l'environnement par l'intermédiaire des insectes, des animaux, du vent et de l'homme.
Les spores peuvent occasionner chez les personnes fragiles, des irritations voire des allergies respiratoires comme l'asthme.





.

Coordonnées E.P.H. - Mr PANIER Pierre
5, rue de Baillon Haut
80510 COCQUEREL
Actualités Déclaration en MAIRIE de la Mérule 04/03/2015 à 19h53

.............................................Mairie de.................................................... .............................................Service de l'urbanisme............................

+ d'infos
© 2018 - Création de site internet par M&B Multimédia - Tous droits réservés - Mentions légales - Administration - XHTML 1.0 Strict - CSS 2.1